INFO COVID19 : la Tanzanie est ouverte aux touristes sous réserve d'un test négatif de moins de 72h ! Contactez-nous pour plus de renseignements à ce sujet

Le Parc National du Serengeti, 1ère attraction de Tanzanie

Le Serengeti est le plus grand parc national de Tanzanie avec une étendue de 14 763 km² de plaines herbeuses, de savanes arborées, de collines boisées et de forêts. C’est une immensité sans fin, d’où son nom : Serengeti, tiré du mot “Siringit” signifiant “plaine sans fin” en langue masaï.

Écosystèmes du parc

C’est dans le sud du Serengeti que l’on retrouve les plaines emblématiques du parc. L’herbe recouvre la région en abondance et attire les immenses troupeaux d’herbivores. On retrouve également de nombreux rochers granitiques appelés des “kopjes”, sur lesquels on peut facilement voir des lions faisant la sieste ou observant les plaines alentour.

Plaines Serengeti

Le centre du Serengeti est marqué par la vallée de Seronera, riche d’une faune très variée attirée par sa rivière permanente. C’est une zone réputée pour sa forte concentration en fauves.

L’ouest du parc, appelé le western corridor, est un endroit de transit pour la grande migration. On peut en effet assister à la traversée de la rivière Grumeti par les milliers d’herbivores faisant route vers le Masaï Mara en mai – juin. Avec un peu de chance, vous observerez la chasse des crocodiles !

L’Est du Serengeti, ou la région de Namiri, promet une immersion incomparable dans le parc national. Elle se caractérise par de vastes plaines semblables à celles du sud, de kopjes et de petits massifs arborés. C’est l’endroit idéal pour un safari exclusif, loin des touristes.

Serengeti Safari

Enfin, le Nord du Serengeti est accolé au célèbre Masaï Mara (Kenya). C’est également un point stratégique pour observer la grande migration à l’approche de la rivière Mara. La région de la rivière Mara se caractérise par des plaines, des collines boisées et une faune résidente importante. C’est d’ailleurs le point de séparation du troupeau d’herbivores. Certains continuent leur route vers les plaines du Masaï Mara, quant aux autres, ils demeurent dans le nord du Serengeti entre juillet et octobre.

Dans le nord-est du parc, on retrouve la vallée de Lobo, composée d’escarpements rocheux et de forêts. Elle est peuplée principalement de buffles et d’éléphants et voit passer la grande migration à son retour du Kenya en octobre.

Découvrez sans plus attendre, notre programme safari avec extension Zanzibar !

Quand faire un safari dans le Serengeti ?

Le parc national du Serengeti connaît une petite saison des pluies en novembre et une autre de mars à mai. Celles-ci restent relativement acceptables et les températures le sont aussi. C’est pourquoi nous vous conseillons de choisir vos dates de voyage plutôt en fonction de ce que vous voulez voir, qu’en fonction de la météo.

Le Serengeti est la réserve animalière la plus célèbre du monde. Et pour cause, on y retrouve une faune très diversifiée et abondante toute l’année. En effet, on recense plus de 4 millions d’animaux, dont plus de 400 espèces d’oiseaux. On y trouve également le Big Five : lion, léopard, buffle, éléphant, rhinocéros et aussi des hyènes, rapaces, guépards…

Le parc est surtout connu pour la grande migration des herbivores, composée de plus de 1 600 000 gnous, de 250 000 zèbres et de nombreuses gazelles. Chaque partie du parc a sa saison privilégiée pour observer ce spectacle naturel. On vous raconte tout ici !

Janvier, Février, Mars : Le troupeau se rassemble dans la zone de conservation du Ngorongoro (Sud du Serengeti). C’est à cette période que l’on peut observer la naissance de dizaines de milliers de bébés gnous dans la région de Ndutu principalement.

Avril, Mai : Le troupeau entame sa longue marche vers le nord pour trouver des pâturages et passent par le western corridor, où la région de la rivière Grumeti. C’est dans cette dernière que de gros crocodiles attendent impatiemment l’arrivée du gigantesque troupeau et que vous attendrez avec autant d’impatience, le début d’un spectacle impressionnant.

Juin, Juillet : Le troupeau approche de la rivière Mara, c’est là qu’il s’éparpille.

Août, Septembre : Durant ces deux mois, le plus gros du troupeau se trouve au Masaï Mara au Kenya.

Octobre, Novembre, Décembre : La migration redescend dans les plaines du Sud du Serengeti pour que les femelles mettent bas en toute sécurité.

Migration Gnous Tanzanie

Pourquoi faire un safari dans le Serengeti ?

 

 Le Serengeti vaut vraiment le détour si vous voyagez en Tanzanie. Voici nos 5 raisons de visiter le parc national du Serengeti : 

  • avoir toutes ses chances pour apercevoir le Big Five
  • avoir une forte probabilité d’assister à des scènes de chasse
  • assister à la grande migration des gnous
  • pouvoir faire un peu de hors piste pour approcher les animaux
  • se retrouver seuls face à une immensité sauvage
Zèbre Tanzanie

Activité phare du parc : un vol en montgolfière !

Le Serengeti est un parc incroyable à voir au sol, mais pas seulement…

Et si vous preniez un peu de hauteur pour observer des plaines à perte de vue, dans le silence et la tranquillité. Vous partirez au levé de jour et survolerez la migration de millions de gnous sous les magnifiques couleurs de l’aube. Croyez-nous, c’est l’expérience à ne pas rater après un safari en 4×4. Trois mots nous viennent à l’esprit pour la décrire : fabuleuse, inoubliable, extraordinaire. 

Alors faites comme Timon dans le Roi Lion et rendez-vous “au-delà de ce que [vous voyez]” avec Hors Pistes !