Informations générales :

  • Nom officiel : République Unie de Tanzanie 
  • Superficie : 947 303 km2
  • Population : environ 55 millions d’habitants (2018) ; 45% ont moins de 15 ans
  • Espérance de vie : 66 ans
  • Taux d’analphabétisme : 13%
  • Principales religions : chrétienne (environ 61% de la population totale), musulmane (environ 35%)
  • Langues : anglais et kiswahili (officielles). On dénombre également près de 158 langues tribales/dialectes africains. 
  • Capitale administrative : Dodoma
  • Capitale économique : Dar-Es-Salaam
  • Monnaie : Shilling Tanzanien (Tsh) Le shilling tanzanien : 1 € = 2025 TSH (octobre 2015).
    Vous pourrez changer votre argent à l’aéroport, dans les banques et dans la plupart des lodges du pays. Le dollar américain est très utilisé et pourra suffire pour régler tous vos achats sur place (billets datant d’après 2004).

 

l’Histoire de Tanzanie en quelques dates :

  • 8e siècle : la côte et l’actuel archipel de Zanzibar étaient arabes et faisaient partie de la nation d’Oman. 
  • 15e siècle : Vasco de Gama explore Zanzibar, ce qui par la suite a attiré les portugais pour des raisons commerciales. 
  • 16e siècle : les portugais occupent l’île. Elle a rapidement été reprise par les arabes d’Oman.
  • 1840 : Zanzibar devient la capitale d’Oman ainsi, le commerce d’esclaves et d’ivoire pouvait prospérer. 
  • 1861 : le sultan est décédé. Il y a donc eu séparation entre le sultanat d’Oman et celui de Zanzibar. Pendant ce temps, les européens, particulièrement les germaniques, exploraient les terres. 
  • 1884 : Les germaniques ont commencé à coloniser l’actuelle Tanzanie (autrefois appelée Tanganyika). La colonie a été officialisée en 1897.
  • 1890 : la Grande-Bretagne abolit la traite des esclaves à Zanzibar.
  • 1916 : lors de la première guerre mondiale, la Tanganyika a été conquise par les britanniques. 
  • 1946 : Tanganyika a été placé sous tutelle des nations unies.
  • 1961 : indépendance du Tanganyika
  • 1962 : Tanganyika devient une république
  • 1963 : indépendance de Zanzibar. Le peuple reverse son sultan un mois après son indépendance. Le sultanat de Zanzibar devient la république populaire de Zanzibar, Etat à parti unique. 
  • 26 avril 1964 : Tanganyika et Zanzibar se sont unis pour devenir la République Unie de Tanzanie. 

 

Agriculture, pêche, élevage et autres productions :

  • L’agriculture tanzanienne en quelques chiffres : 

L’agriculture n’est pratiquée que sur 16,4% du territoire, sur les terres arables. L’économie est lourdement dépendante du secteur agricole car il emploie plus de 67% de la population active de Tanzanie. L’agriculture, représente également 85% des volumes exportés par le pays, ce qui produit 28% de son PIB. 

  • Production agricole exportée : 
    • Noix de cajou, produites sur la côte 
    • clous de girofle provenant de Zanzibar et Pemba. La production représente presque toute la production mondiale. 
    • Café de la région d’Arusha
    • Coton
    • Sisal produit dans les régions de Tanga et Dar-Es-Salaam
    • Tabac
    • Thé

Ils produisent également du riz, du sésame, du maïs, du manioc, du plantain, des patates douces, du millet… mais ces productions servent à nourrir le pays. 

  • Elevage : très important surtout dans les tribus (massaïs entre-autre). Le bétail représente la richesse de ses détenteurs. En Tanzanie, on élève des bovins, caprins, ovins et de nombreuses volailles. 
  • Pêche : également très importante en Tanzanie. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, l’essentiel de la pêche ne se fait pas dans l’océan Indien mais dans les lacs et particulièrement dans le lac Victoria. 
  • Secteur minier : il représente 50% des recettes des exportations, soit 5% du PIB. C’est le 4e pays africain producteur d’or. On extrait également des diamants et de la tanzanite. 
  • L’exploitation de gisements pétroliers et gaziers se met en place. 

 

Tourisme :

  • Il est un élément majeur dans le développement économique du pays (12,7% du PIB).
  • C’est un pays de plus en plus attrayant de par ses paysages spectaculaires, ses sites archéologiques et historiques, sa faune sauvage et son littoral qui s’étend sur plus de 800km. 
  • La Tanzanie est le plus vaste pays d’Afrique de l’Est. 
    • Il est majoritairement constitué de hauts plateaux dont l’altitude oscille autour des 1500m. Un peu plus de 60% du pays est composé de steppes d’herbes et de savanes. La différence entre les deux est que dans la savane on trouve aussi des arbres. 
    • C’est également un pays très montagneux. On y retrouve la plus haute montagne d’Afrique : le Kilimandjaro, dont vous pouvez faire l’ascension : (lien trekking). Il est haut de 5 892m. Vous pourrez également admirer et grimper les 4 565m du Mont Meru. 
    • ⅓ de la surface totale du pays est forestier. On retrouve des forêts humides de montagne qui peuvent pousser jusqu’à 3000m et des forêts – galeries : arbres tropicaux. 
  • Sites inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO : 
    • le Ngorongoro
    • les ruines de Kilwa Kisiwani et de Songo Mnara
    • le parc national du Serengeti, de Selous et du Kilimandjaro
    • Stown Town (Zanzibar) 
    • les sites d’art rupestre de Kondoa 

 

Les parcs et réserves naturelles


Vous rêvez de partir faire une ascension du Kilimandjaro ou encore découvrir les beautés du lac Natron ? Plus encore, vous rêvez d’aller à la rencontre des animaux sauvages lors d’un safari en Tanzanie ? Avec Hors Pistes, bénéficiez d’un voyage aventure hors des sentiers battus en parfaite sécurité pour savourer pleinement les joies que procure la faune sauvage !

Vous vous demandez sûrement « Quel safari faire en Tanzanie ?». Voici notre sélection :

En suivant nos circuits en Tanzanie, vous pourrez explorer du nord au sud le pays où vous découvrirez :

Au nord :

  • Le Parc National du Serengeti, réputé pour sa grande concentration d’animaux C’est le plus ancien, mais aussi le plus grand parc de Tanzanie. C’est pour cela que les massai l’appellent “Siringet” que l’on peut traduire par “plaines sans frontières”. Mieux que le Big Five, dans ce parc, vous pourrez trouver le Big Nine (éléphant, rhinocéros, hippopotame, lion, léopard, guépard, girafe, zèbre et buffle).
  • Le cratère du Ngorongoro, berceau de l’humanité, classé parmi les sites du patrimoine mondial de l’UNESCO. Il abrite de nombreux flamants roses et est entouré par des fauves, des rhinocéros et des éléphants.
  • Le lac Natron, situé en plein cœur d’un territoire Massaï. Grâce à Hors Pistes, vous pourrez vous plonger dans le quotidien et être au contact de ses tribus.
  • Bien sûr, le Kilimandjaro, communément appelé le toit de l’Afrique, invite les plus sportifs à faire l’ascension de ses 5 895 mètres ! Un vrai défi et une vraie aventure qui vous
  • Le parc national du Tarangire, que l’on peut traduire du Massaï : la rivière (Tara) des phacochères (Ngire). Il abrite de nombreux lions, buffles, zèbres et de nombreuses girafes. Une partie du Tarangire habite une forêt dense de baobabs et une autre partie plus marécageuse abrite des troupeaux d’éléphants.
  • Le parc de Manyara, connu pour ses singes (notamment babouins et singes bleus), son lac et ses flamants roses. Il est situé entre Arusha et le Ngorongoro, dans la vallée du rift. La particularité de ce parc vient des lions qui grimpent aux arbres !
  • Le lac Eyasi, peu connu, bordé d’une falaise de 800 mètres ! Cette région est souvent appréciée pour les nombreuses ethnies qui y vivent. C’est d’ailleurs là que vivent les plus anciennes de Tanzanie !
  • La région de Ndutu est également un site extraordinaire. En effet, c’est là que l’on peut retrouver les troupeaux de la grande migration de décembre à mars, durant la période des naissances !

Au sud :

Cette partie du pays est moins touristique, les animaux y sont également plus farouches, c’est pourquoi nous la conseillons donc davantage pour un deuxième safari. En général, l’arrivée des voyageurs se fait à Dar Es Salaam puis nous les invitons à nous accompagner dans :

  • La réserve de Selous, traversée par la rivière de Rufiji. Cette région permet de découvrir une faune aquatique abondante, mais également Peut-être que vous aurez la chance de croiser le chemin d’un des derniers rhinocéros noir du pays !
  • Pour continuer ce périple, nous vous inviterons à vous rendre au parc national de Mikumi où vous pourrez peut être rencontrer de nombreuses espèces d’oiseaux et beaucoup d’animaux de la savane !
  • Enfin si vous choisissez de vous rendre au parc national de Ruaha, vous constaterez qu’il est très peu touristique. Ce parc, aussi appelé le parc aux éléphants, vous permettra de vous retrouver seuls (ou presque), face à des étendues inexplorées !

 

Zanzibar


Vous rêvez de faire un safari en Tanzanie avec extension Zanzibar ? Justement, Hors Pistes s’occupe de tout ! Pour finir votre périple Tanzanien, nous vous proposons des excursions sur les îles communément appelées “îles de Zanzibar”. En réalité, on parlera d’ “archipel de Zanzibar”. Ce dernier est formé de trois îles principales : Pemba, Mafia et Unguja et de petites îles comme Changuu où l’on peut contempler des tortues géantes. Voici quelques idées de ce qu’Hors Pistes vous propose de faire sur l’archipel :

  • Stone Town, à ne pas manquer ! Classée au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO, la vieille ville permet de se plonger au coeur de l’histoire de Zanzibar. Inattendu : vous pourrez aussi y retrouver la maison de Freddy Mercury !
  • Le saviez-vous ? Zanzibar est surnommée l’île aux épices ! C’est pourquoi elle vous propose un rendez-vous haut-en-couleur pour y découvrir ses arbres et ses plantes si spéciales.
  • Nous vous proposons de faire un safari à Fumba, pour naviguer sur la mer turquoise de l’océan Indien. Vous serez éblouis par les poissons et les coraux ! Une vraie découverte avec un simple masque et un tuba.
  • Le moment dont vous rêvez tous : nager avec les dauphins en plein océan !
  • Vous vouliez voir des tortues ? C’est possible, rendez-vous à Prison Island pour rendre visite aux tortues géantes Galapagos centenaires (pesant de 50 à 250Kg) !
  • Retour sur la terre avec une excursion dans la forêt de Vous y rencontrerez des singes colobes rouges ! La forêt de Jozani a également la particularité d’y abriter des végétaux rares comme l’acajou rouge ou le takamara. Elle pourra également vous émerveiller avec ses dizaines d’espèces de papillons multicolores !
  • Bien sûr, vous pourrez aussi simplement vous prélasser au soleil sur les belles plages de l’archipel !

 

Climat et saisons

Climat

  • Le climat est chaud et humide sur la côte, tempéré sur les terres.
  • Les températures vont de 24°C à 27°C de juin à septembre et de 30°C à 35°C de décembre à mai. Elles peuvent être fraîches la nuit.

Saisons

  • La saison sèche s’étend de mai à octobre.
  • La saison des pluies de mi-mars à début mai. Pendant la saison des pluies, les nuits sont fraîches surtout autour du Ngorongoro où les températures peuvent être inférieures à 10°C.
  • Il y a une petite saison des pluies de novembre à décembre. Les jours de pluie sont occasionnels.

 

Cultures, coutumes :


La Tanzanie est l’un des pays les plus diversifiés d’Afrique avec environ 158 groupes ethniques unis par une langue commune : le swahili et par un sentiment d’appartenance à un même pays. 

Globalement, la culture Tanzanienne est le fruit d’influences arabes, africaines, indiennes et européennes due aux colonisations du pays. 

Le développement des cultures et du tourismes pèsent sur les modes de vie des tribus semi-nomades comme les Maasaï. 

  • De manière générale dans le pays

Traditionnellement, les anciens sont honorés et respectés. Les enfants sont élevés avec la forte influence de leurs parents et de leurs proches (voisins, amis). Les mères portent leur bébé près d’elles dans un tissu rectangulaire appelé Kanga. Elles les portent à tout moment, même lorsqu’elles travaillent dans les champs. 

De manière générale, les tanzaniens doivent garder le contrôle de leurs émotions en public. Dans certains endroits, les femmes ne sont pas autorisées à parler à haute voix.  

  • Maasaï : culture et traditions

La tribu Maasaï est l’une des rares tribus à avoir conservé la plupart de ses traditions. Elle coexiste avec la faune et vie principalement de son bétail. Aujourd’hui, certains massaïs travaillent et vont parfois à l’école. Ce sont les hommes et les garçons qui surveillent le bétail et gardent le village. Les femmes travaillent  pour rapporter de l’argent, souvent en fabriquant des bijoux pour les touristes. Elles contribuent activement à la vie du village. Elles vont s’occuper du repas, des jeunes enfants, de la traite du bétail, d’aller chercher de l’eau, du bois, etc. 

Ils vivent dans des petites maisons souvent temporaires, construites avec des branches entrecroisées recouvertes de boue et de bouse de vache. Ce sont les femmes qui construisent les maisons. Quand les Maasaï doivent migrer, soit ils brûlent les maisons soit ils les laissent pour y revenir plus tard. 

Les maasaï se nourrissent principalement de lait, de sang, de maïs sous forme d’ugali et de viande (plutôt réservée à certaines cérémonies ou occasions particulières). 

Ils sont très reconnaissable par leur tenues : vêtements rouges (Kanga : tissus rectangulaire qui peut servir de châle, couvre-chef, jupe ou robe). Ils ont également les oreilles percées et les lobes détendues par le poids de leurs bijoux en perles. 

Leur culture est mise en péril par les pays (Kenya et Tanzanie) qui les poussent à la sédentarisation, ce qui accroît également leur pauvreté. 

  • Zanzibar : culture et traditions  

98% de la population est musulmane. Par respect pour leur culture, il est recommandé de porter des vêtements couvrant.

La culture de Zanzibar porte surtout autour de la musique et de la danse. On y retrouve les influences arabes, indiennes et africaines. Niveau gastronomie, la majorité des plats sont constitués de poissons et crustacés cuisinés avec toutes sortes d’épices locales. Le peuple est chaleureux et accueillant. 

 

Gastronomie :

  • Cuisine

Les tanzaniens ne considèrent généralement pas un repas comme tel s’il n’y a pas un glucide de base comme du riz, du manioc, de plantain ou du sorgho. Au nord-est, ils vont plutôt préférer le plantain, au centre et au sud-est : l’ugali, le riz au sud et sur la côte. 

Pour chaque événement ou cérémonie, ils vont préparer de grands plats épicés. 

Au petit-déjeuner, selon les niveaux de vie et les traditions bien sûr, ils vont manger des petits pains sucrés appelé maandazi, du babeurre ou du bouillon de poulet et vont boire du café ou du thé avec des épices, du sucre et du lait. 

La cuisine tanzanienne est très inspirée de la cuisine indienne. On peut y trouver des sambusas et des mishikakis (brochettes), du riz byriani (indien), du riz pilau (épicé)… 

Vous verrez couramment de l’ugali (maïs ou manioc concassé bouilli à l’eau), accompagné d’un ragoût de viande, d’oignons et de légumes hachés. 

Sur la côte et à Zanzibar, vous pourrez déguster la cuisine swahilie, généralement accommodée de poissons avec du lait de coco et des épices. 

Vous l’aurez compris, les tanzaniens mangent beaucoup de plats en sauce et aiment ajouter de nombreuses épices à leurs plats. 

  • Boisson

Petits conseils : ne buvez pas l’eau du robinet et évitez les glaçons. Lorsque vous commandez une boisson, vous pouvez dire “bila barafu” qui signifie sans glaçon. 

Le thé local est très corsé. Il est toujours servi avec du lait bouilli déjà sucré. Si vous le voulez nature vous pouvez demander un “chai kavu”. Le café local, arabica et robusta, se fait de la même manière mais vous pourrez facilement trouver des expressos. 

Il y a de très bonnes bières locales comme la Safari (forte), la Kilimandjaro et la Castle Lager (plus légères). Dans les bars, ils ont parfois des bières artisanales à la banane. N’hésitez pas à y goûter ! 

 

Arts et littérature :


L’art tanzanien se fait souvent sous forme de poterie, tapis et autres objets à usage quotidien. L’art représente une opportunité d’emploi pour beaucoup de tanzaniens. Ils font de nombreuses peintures, comme les peintures de Tingatinga, devenues célèbres dans le monde. 

En ce qui concerne la littérature, il existe de nombreux livres kiswahili. Il y a des livres de fictions, de non-fictions, des poésies, des livres en proses… 

 

Législation locale : à connaître avant de partir

  • Sacs plastiques interdits. 
  • Homosexualité réprimée par la loi. 
  • Possession de stupéfiants passible de prison. 
  • Drones : déconseillés car son utilisation sans autorisation peut être passible d’une arrestation. 
  • “Trophées de chasse” strictement réglementé : évitez de ramener en souvenir tout ce qui peut inciter au braconnage (œufs d’autruche, peaux de zèbres, carapaces de tortues…). 
  • Interdiction de filmer ou photographier des installations dites sensibles : aéroports, bâtiments présidentiels ou ministériels, installations militaires).

 

Evaluer le prix d’un voyage en Tanzanie


Afin d’anticiper votre voyage, Hors Pistes vous en dit un peu plus sur le coût de la vie en Tanzanie, le prix pour s’y rendre et y résider. Nous vous proposons ainsi quelques pistes pour établir votre budget voyage en Tanzanie.

Le budget pour un safari en Tanzanie

Etablir son budget pour faire un safari en Tanzanie n’est pas forcément évident de prime abord. Il est capital de connaître le prix des hôtels, des activités à réaliser et du coût des transports pour vous y rendre et vous déplacer. Autant de paramètres à prendre en compte afin d’établir votre budget.

Au moment d’établir votre budget pour Zanzibar ou pour un safari en Tanzanie, sachez que le pays a beau être assez pauvre, ce n’est pas le pays le moins cher de la région. Les tarifs peuvent en effet parfois êtres plutôt élevés, notamment au niveau des parcs nationaux. Cependant, ces derniers valent définitivement le détour tant la faune et la flore y sont exceptionnelles ! L’idée du pays est de se préserver au maximum du tourisme de masse. C’est cette solution que le gouvernement tanzanien a choisie afin de conserver sa nature exceptionnelle et de garantir la beauté de ses paysages ainsi que de ses terres sauvages.

Budget voyage en Tanzanie : un quotidien abordable

Hormis les activités touristiques principales (visite des parcs nationaux ou ascension du Kilimandjaro) aux prix assez substantiels, le coût de la vie en Tanzanie est relativement peu élevé. Lorsque vous établirez votre budget voyage en Tanzanie, la vie quotidienne n’est pas le poste de dépense qui sera le plus important. Tout le monde peut en effet voyager en fonction de son budget personnel !
Les transports ne sont par exemple vraiment pas onéreux. Il existe de nombreuses façons de se déplacer, et ce pour toutes les bourses. Du minibus surchargé au bus “de luxe”, à l’avion ou même au taxi par exemple -un court trajet coûtera entre 1 et 3 euros en fonction de la distance – vous avez le choix !

Pour ce qui est de la restauration, il y a énormément de stands de rue qui vous permettront de manger des plats locaux à petit prix. Pour 2 euros par exemple, vous avez maintes opportunités de vous régaler ! Bien évidemment, dans les coins les plus touristiques, il existe aussi des restaurants plus luxueux, très fréquentés par les voyageurs et aux prix plus européens.

Du côté de la part logement pour votre budget pour Zanzibar ou la Tanzanie, il en est de même que pour la nourriture. Cela va des logements d’entrée de gamme aux lodges les plus luxueux. Vous avez la possibilité de vous faire plaisir en prenant de superbes logements au bord de l’eau ou d’opter pour des coins plus tranquilles à moindre coût.

Au moment d’établir votre budget, il faut bien penser à tous les postes de dépenses possibles.
Coût de la vie, budget logement, prix des excursions, prix d’un safari en Tanzanie, mais également le visa ainsi que l’administratif nécessaire qu’il faut anticiper ! Globalement, on estime le prix d’un voyage en Tanzanie à 1 765€ par personne pour un budget moyen sur une semaine, 2 270€ pour un budget élevé. Ce qui est sûr, c’est que voyager à Zanzibar ou en Tanzanie est un choix que vous ne regretterez pas !